La peur du changement : est-ce normal ? Témoignage

Publié par

J’ai constaté fréquemment, pour ne pas dire « chez tous les bénéficiaires que j’ai pu suivre en bilan de compétences », que la peur du changement est omniprésente 어메이징 스파이더맨1 다운로드. Une bénéficiaire m’a d’ailleurs confié très récemment :

Non, vous ne comprenez pas je crois, j’ai vraiment très – très peur  3ds Hangulrom download!

Je me suis donc interrogée…

Pourquoi cette peur, alors que ces personnes ont toutes exprimé le souhait de changer d’entreprise, de secteur d’activité, de métier, parfois les 3 en même temps  subtitles for Miracle Valley?

Est-ce mon accompagnement qui ne leur permet pas de prendre confiance et conscience de leurs innombrables capacités  소년탐정 김전일 시즌2 다운로드?

Ont-elles réellement envie de changement ?

A ce moment et face à toutes ces questions, j’ai moi-même pris du recul Download African tv broadcast. Je me suis posée cette question :

« Quel était mon état d’esprit lorsque moi-même j’ai décidé de changer de voie professionnelle ? Ne me suis-je pas remise en question ? Etais-je vraiment rassurée ? »

Très vite, j’ai compris. Oui, j’étais moi aussi envahie de doutes, partagée entre ce nouveau challenge et l’envie de renoncer. A chaque fois que j’ai intégré une nouvelle entreprise ou de nouvelles fonctions, je me suis questionnée.

« Est-ce que je fais le bon choix ? Est-ce que je vais y arriver ? Comment vais-je m’entendre avec mes nouveaux collègues ? Et cette nouvelle responsable, est-elle vraiment bienveillante ? » Et j’en passe…

La peur est normale. Cette peur est saine.

En premier lieu, la peur favorise la stabilité et nous fait tendre vers des comportements ou des choix qui vont privilégier la sécurité. La peur du changement permet donc d’éviter de prendre des risques inconsidérés. Il s’agit donc d’« autoprotection ».

Mais surtout, cette peur oblige à se remettre en question, à revoir son mode de fonctionnement, à s’adapter à de nouvelles situations, à sortir de sa zone de confort, à se surpasser et donc à ALLER DE L’AVANT, à nous ELEVER.

Ainsi, je comprends parfaitement mes bénéficiaires. Je les avertis, dès le début de leur bilan, qu’ils connaîtront cette peur.

Mais une fois passé ce cap, une fois les peurs identifiées et acceptées, une fois lancés dans un nouveau projet, dont le risque reste malgré tout mesuré, ils retrouveront le plaisir d’exister et de se sentir vivants.

La peur n’évite pas le danger

Elle permet cependant de l’identifier, et donc de mieux anticiper !

Il faut donc maîtriser cette peur. Si elle est saine, elle ne doit pas devenir un frein. Mon écoute active et mon empathie, sans jugement, me permettent d’accompagner chacun avec la plus grande bienveillance.

Identifier un projet, identifier les risques, faire le tri entre la peur du changement, la peur d’échouer ou la peur de prendre des risques financiers sont des axes primordiaux.

Mieux vous serez préparés, plus vous serez en mesure d’avancer, d’identifier vos étapes, les actions qui vous positionneront en sécurité, votre rythme pour avancer plus sereinement.

Témoignage de Sandra FIEF
Consultante RH, Conseillère en Bilan de Compétences
sfief@cbp-socialconsult.fr – 01 61 08 63 90

Tags : , , , , , , , ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Cynthia Pedrosa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *