Connaissez-vous les « Quatre Accords Toltèques », de Don Miguel Ruiz ?

Publié par

Juste un instant littéraire…

Connaissez-vous les « Quatre Accords Toltèques », de Don Miguel Ruiz ?

Et bien quelque soit votre réponse, je vous invite à plonger, ou à replonger, dans ce magnifique ouvrage  Friends Mead download!

Pour ma part, lors de mon rangement printanier (et oui, confinement oblige !…), j’ai remis la main sur mon exemplaire.

Je connais bien ce livre, mais une phrase, sur la couverture, m’a interpellée : « A chaque fois que vous le lisez, ce n’est pas le livre qui a changé, mais vous. »

Plutôt septique, je me suis dit, après tout, pourquoi pas ?…

Et bien, je l’ai relu comme si je le découvrais pour la première fois mbrwiz.exe 다운로드.

J’avais bien sûr gardé en tête quels étaient ces accords, cru comprendre le sens que l’auteur leur donnait, retenu quelques « leçons de vie » mais au fur et à mesure que je tournais les pages, ces accords résonnaient en moi d’une manière complétement différente de la première fois dungeon crawl.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce livre, que je vous invite bien sûr à découvrir et à utiliser comme un guide, une inspiration, je ne dévoilerai ici que deux de ces accords et quelques citations qui ont particulièrement fait écho en moi, au regard de mon expérience personnelle, mais aussi au travers des échanges que j’ai avec mes candidats, en bilan de compétences 구구단송 다운로드.

En voici donc quelques extraits :

Ne faites pas de supposition

Qui ne s’est jamais dit :

Mon manager n’acceptera jamais friendspop games. Inutile que je lui parle de mon idée, il ne sera jamais d’accord. Pourquoi demander une augmentation, elle me sera refusée ?

Mon conjoint ne voudra jamais faire cet effort, c’est sûr ! Les enfants, non jamais ils ne voudront m’aider pour cette tâche !

Et bien, cet accord nous prouve que nous avons tord…

« Il vaut mieux toujours poser des questions que de faire des suppositions, parce que celles-ci nous programment à souffrir »

« Si vous ne comprenez pas quelque chose, il vaut mieux poser une question et être au clair plutôt que de faire des suppositions ou de prêter des intentions à autrui. Le jour où vous cesserez de le faire, vous communiquerez de façon propre et claire, libre de tout poison émotionnel »

Avec cet accord, j’ai finalement découvert que même si nous connaissons les autres, il n’est pas nécessaire, ni même judicieux, de répondre pour eux. Mieux vaut communiquer.

Faites toujours de votre mieux

« Faites donc simplement de votre mieux, quelles que soient les circonstances de votre vie. Peu importe que vous soyez fatigué ou malade, si vous faites toujours de votre mieux, il vous est impossible de vous juger. Et si vous ne vous jugez pas, il n’est pas possible de subir la culpabilité, la honte et l’autopunition. En faisant toujours de votre mieux, vous rompez un grand sort auquel vous avez été soumis. »

Mais finalement, n’est-ce pas ce qu’on demande à nos enfants, nos conjoints, nos collaborateurs ?

Que peut-on reprocher à quelqu’un qui a fait de son mieux, même s’il n’a pas atteint l’objectif visé ?

Faire de son mieux, ne serait-ce pas le début du bien-être, de l’épanouissement de soi ?

J’aurai aimé vous partager davantage d’extraits mais finalement, j’aurai fini pas reprendre tout le livre.

A la première lecture, je me suis dit que si j’arrivais à me tenir à ces quatre accords, j’atteindrai alors une certaine sérénité.

Aujourd’hui, je me rends compte que ces accords ont changé ma vision des choses, des autres, des évènements. J’ai encore du chemin, mais j’arrive aujourd’hui à prendre du recul, à comprendre.

Donc oui, prenez le temps de le lire, accrochez-vous, faites des pauses, ce livre est difficile à accueillir car il vient nous bousculer, mais il nous révèle tout simplement des vérités.

Sandra FIEF
Consultante en Bilan de Compétences, Consultante RH
sfief@cbp-socialconsult-fr

Tags : , , , , , , , , ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Cynthia Pedrosa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *