Exemple de coaching

Suite à bilan de compétences qu’elle a réalisé en parallèle de son activité professionnelle, Marie a été sollicitée par une entreprise externe pour un nouveau poste de responsable communication interne et externe d’un grand groupe Painter 11 download.

Elle a souhaité être accompagnée dans la prise de ses nouvelles fonctions, ayant pris conscience lors de son bilan, d’un axe d’amélioration nécessaire à son évolution professionnelle et à sa carrière : donner une image plus professionnelle pour pouvoir évoluer et « muscler » son assertivité pour pouvoir mettre en place un management qui corresponde à la fois à ses valeurs de management participatif et son besoin d’être respectée dans ses décisions Windows os download.

Marie se qualifiait d’une bonne professionnelle investie mais donnant une image trop sympathique, trop spontanée, via un langage direct et son besoin de travailler dans une bonne ambiance Corn and Meed. Ainsi, sa remise en question portait sur l’image qu’elle renvoyait à sa hiérarchie et à ses collaborateurs, ceci pouvant être un frein à son évolution selon elle Wizard's Night.

Ainsi, en acceptant ce nouveau poste, elle a souhaité travailler en coaching son image professionnelle et sa posture managériale.

Lors de l’avancée dans son coaching, très rapidement, Marie trouve des solutions très concrètes et sait ce qu’elle doit mettre en œuvre ; toutefois, ces solutions sont pour elles ce qu’elle qualifie comme de nouvelles habitudes de travail à s’approprier durablement afin qu’elles deviennent de nouveaux réflexes 윈도우 10 사진 앱 다운로드. Nous avons travaillé sur son appréhension à y parvenir, sur les moyens les plus appropriés pour elle de les mettre en place, sur des plans d’actions adaptés à sa situation et avons également mis en place des feedback sur les outils de management de projet et d’équipe qu’elle a souhaité utiliser. Nous avons convenu de faire un point hebdomadaire pendant 6 mois pour ajuster ses actions et travailler sur les problématiques rencontrées.

Marie a réussi non seulement à pérenniser ses propres outils, à se renvoyer une image plus professionnelle d’elle-même et donc à sa N+1, à ressentir de la satisfaction et de la fierté à transformer ses efforts durablement dans le temps pour les convertir en nouvelles habitudes et à s’organiser autrement. Elle se sent plus confiante dans son management et parvient à faire participer sa petite équipe aux prises de décisions tout en réussissant à expliquer, convaincre et fédérer autour du projet commun.